28/05/2016

Turbilhao !

A l'occasion de la sortie du dernier numéro du Tardigrade Centripète un projet collaboratif a été mis en place entre des illustrateurs (Matieu Z, Manuela Ferry, Anne Maussion, Léa Djeziri, Margot George et moi-même) et le drogué de musique Bobounde.
Ce dernier avait préalablement réalisé une sélection de musiques de son choix qui devraient ensuite être illustrées. Les images devant s'inscrire dans une figure géométrique au choix seraient ensuite imprimées en Riso 2 couleurs puis intégrées dans la revue comme images volantes.

En ce qui me concerne c'est cette petite chanson brésilienne qui m'a été confiée :
Turbilhão - de Vinícius de Moraes et Toquinho


Sur les premières écoutes je vous avoue avoir été un peu décontenancé par la légèreté assumée de cette ballade et me suis demandé comment je pourrais bien tirer une image un minimum narrative de cette chanson.. Mais ce grand fou de Bobonde avait probablement une idée derrière la tête et je devais relever son défi, me projeter de notre hivernal appartement Strasbourgeois sous le lourd soleil transatlantique une après-midi de baignade, me laisser glisser avec confiance dans le turbilhão des entêtantes maracas..

Et après de nombreuses écoutes en boucle, la recherche d'une traduction potable vérifiée sur deux ou trois traducteurs différents et un bon creusage de crâne à déboucher même les narines, voici l'image qui est apparue devant mes yeux

Et voici le reste de la playlist que vous pouvez écouter seule ou accompagnée de la revue que vous vous serez préalablement procurée:
https://www.youtube.com/playlist?list=PLWTC1OI_DLneeIJCdkHRTVG5brrF5q7-0

VUFTIN

25/05/2016

L'autre Salon de Colmar

Toujours en Août dernier je fus ravi d'être contacté par l'association Sous le clavier la page qui s'occupe entre autres de l'organisation de l'Autre Salon (salon de micro-édition de Colmar - partie plus ou moins indépendante du Salon du Livre de Colmar) mais qui sont aussi des amies.
Elles m'ont laissé quasi champ libre pour produire les deux principaux visuels du salon 2015 : le logo et l'affiche.
Et je ne fus pas moins agréablement surpris de recevoir un cahier des charges clair et compréhensible ^^

En gros les seules vraies contraintes étaient de représenter à ma façon la communauté d'artistes indépendants, de montrer un peu leur savoir-faire (presse, typo ou autre...) et de trouver un lien avec le thème général du salon : "A suivre".
De plus le dessin de l'affiche devait pouvoir être déclinée en monochrome pour une opération communication en sérigraphie (sacs, affiches, impressions sur le salon avec les visiteurs).

Voilà donc l'affiche du salon (pas très inspirant..)
et voici ma proposition étape par étape




Plus d'infos et de photos du salon >> ici <<
Si vous êtes intéressés pour participer n'hésitez pas à les contacter !

Et je terminerai avec un petit coeur pour la team d'enfer qui s'est bénévolement occupée de la comm sur place, à noter Alexandre et Valérian et à qui on doit entre autres cette super vidéo trailer : https://vimeo.com/149071310

Retrouvez aussi toutes les interviews des exposants de la micro sur leur page Vimeo ou leur page Facebook !

VUFTIN

24/05/2016

Dé OctoGônes

POUAH ! THeeuu ! HEeuu !!
Quelle poussière !

Moi qui aime les vieux trucs je suis servi.. Des articles de 2015, c'est tellement passé de mode ! Ce blog c'est pire qu'un Iphone, il faut le changer tous les mois si on veut être à la page.. Décidément je dois pas être fait pour tenir des trucs à jour moi.

On va commencer par ouvrir un peu les fenêtres et on va remettre un peu de neuf dans ces articles.
Alors alors, commençons avec les vieux trucs dont la date de péremption n'est pas encore dépassée..

En Août dernier j'ai eu l'occasion de travailler avec le super festival de jeu Lyonnais Octogônes. Le but était de dessiner les 6 faces d'un dé qui serait ensuite gravé sur bois au laser + marqueterie. Ces dés grands formats (6x6cm) ont ensuite été donnés aux mécènes du festival en guise de remerciement. Ce projet a été mené avec les amis du Labsterium qui se sont occupés de la partie réalisation.

Voilà donc mes illus synchronisées avec le thème de l'année dernière : Mayas.
La matière bois en fond est donc le dé en lui-même, le bois plus clair est en marqueterie et le noir est en gravure laser (le bois est en fait brulé ce qui lui donne une teinte sombre).
Si cette technique d'impression vous intéresse vous pouvez aller voir >> mon article de 2014 avec quelques photos du processus <<


et une petite photo dégueu de la maquette en papier parce que c'est tout ce que j'ai :)






VUFTIN

06/10/2015

Ablabla cablabla

Peu le savent mais j'ai décidé de reprendre la fabrication de baguettes comme j'avais pu en faire en Suisse il y a 1 ou 2 ans (>> voir l'article <<).
Pour le moment je n'ai pas encore beaucoup de temps à y consacrer car je bosse depuis début Septembre à plein temps au Square Delicatessen à Strasbourg (petit bar-restaurant en centre-ville où on y mange des pizzas maison du feu de Zeus).

Et cette fois-ci je vois les choses en grand puisque je vais essayer de monter ma propre "marque" avec boite de rangement, logo et tout le tralala :)
Et je peux déjà vous dire que ce sera chic ;)
Voici donc les premières images, avec la première baguette réalisée dans mon atelier à Strasbourg !


Bientôt plus d'images !
N'hésitez pas à commenter pour donner vos impressions !
Vuftin
et en cadeau voici la boîte du chat :


11/08/2015

Strasbourg plage

Avis à tous ceux qui postent des photos de vacances à la plage ou au bord d'une quelconque source d'eau plus grande que ma baignoire *o* :

Non,
je n'ai pas le seum,
avec Ivette le squelette
on se tape bien des barres.
#souslestropiques

Vuftin

22/05/2015

Dada à la Souris Verte

Mercredi dernier je me suis rendu à Épinal pour la sortie officielle de Dada Blues à la Souris Verte (nouvel espace culturel à Épinal). Un moment très touchant où j'ai pour la première fois rencontré Thomas Milanese, l'auteur du bouquin, avec qui je n'avais discuté que par téléphone jusque là.
J'ai également pu assister à une représentation du spectacle original de Dada Blues en petit comité et dans une jolie salle boisée. Un beau moment qui m'a replongé avec nostalgie quelques mois en arrière dans mon travail.

Il fut enfin question d'une petite interview par la presse dont voici l'article paru le 20 mai dans le Vosges Matin.
Nous avons alors posé pour la postérité, accompagnés de ce cher Dada, tout juste descendu du dernier vol Chicago-Épinal...

Je me permets quand même de souligner deux points : non, je ne m'appelle pas "Justin Milanese", essaie encore... et non, "un album coloré réalisé en sérigraphie façon Pantone à quatre couleurs" ça ne veut rien dire, en plus c'est faux. A la limite "imprimé en Pantone façon sérigraphie" ça passait, mais là non t'as juste pas écouté ce que je t'ai dit madame :) Mais merci pour cet article quand même

Enfin je souhaite faire une dédicace à Anne Maussion, surtout mentionnée ici comme artiste, qui est non seulement à l'origine des Éditions du Pourquoi Pas, mais qui est aussi la personne avec qui j'ai travaillé sur le bouquin et qui a rendu ce dernier possible. Kiss love

A bientôt les aligators
Vuftin

16/05/2015